L’IMPORTANCE DE BIEN RESPIRER

Bien respirer est signe de bonne santé et pour ce faire, le nez doit être libéré. La fonction première du nez est en effet de filtrer, réchauffer et humidifier l’air, et est fondamentale pour maintenir les bronches et les poumons en bonne santé. De plus, lorsque nous avons le nez bouché (congestion nasale), l’organisme est moins oxygéné. Par conséquent, nous ne percevons pas les odeurs, nous sommes moins protégés contre les infections et nous sommes fortement gênés, même pendant nos activités quotidiennes et durant le sommeil.

POURQUOI LE NEZ SE BOUCHE-T-IL ?

Lorsque des virus, bactéries, substances irritantes ou allergènes attaquent la muqueuse nasale , une réponse inflammatoire qui est à l’origine de la congestion nasale se déclenche. L’un des mécanismes de défense mis en place est la production d’une quantité majeure de mucus et de certaines substances (parmi lesquelles les médiateurs de l’inflammation comme la bradykinine) qui créent des conditions défavorables pour les agresseurs. Pour ce faire , la muqueuse doit recevoir une grande quantité de sang des capillaires qui, par conséquent, se dilatent. La muqueuse se gonfle en procurant une sensation de nez bouché. De plus, les capillaires dilatés rejettent une grande quantité de liquides qui, avec le mucus produit en excès, aggrave la situation en créant une difficulté majeure à respirer librement. Les symptômes typiques de l’obstruction nasale ne sont rien de plus que la réaction de défense physiologique de la muqueuse. Cela doit nous faire réfléchir. Si nous nous opposons à ces systèmes de défense, l’organisme risque de se retrouver totalement désarmé face aux agressions.

Aboca